Vous avez choisi de déménager seul, et dans votre checklist bien préparer son déménagement, la case « choisir sa location d’utilitaire » est la prochaine mission à accomplir ?
Vous êtes au bon endroit, voici quelques tuyaux pour bien choisir l’utilitaire de votre déménagement selon vos besoins.

Les différents types de camion de déménagement

Du petit 3m3 au grand fourgon de 30m3, il existe une large palette de véhicules utilitaires. Pas toujours évident de faire son choix quand on n’a pas l’habitude ! Pour vous éviter des déconvenues le jour de votre déménagement, il est important de bien connaître les différents types de camion disponibles pour choisir le bon.

Pour choisir son camion de déménagement, il faut surtout regarder le volume et la charge utile.

Pour choisir son camion de déménagement, il faut surtout regarder le volume et la charge utile.

Pour vous aider à y voir plus clair :

  • le volume représente la taille de l’espace disponible dans le camion pour y charger vos meubles / affaires
  • les longueur, largeur et hauteur utiles font référence à l’espace disponible pour le rangement de vos meubles, ce que l’on appelle usuellement pour les voitures « le coffre ». Ces dimensions ne prennent pas en compte l’espace conducteur / passager.
  • la hauteur totale vous indique la hauteur réelle du camion, celle que vous devrez prendre en compte pendant de votre conduite (attention aux ponts et entrées de parking !), elle comprend la hauteur utile + l’habitacle + les pneus.
  • la charge utile, elle, vous indique le poids total des meubles/affaires que vous pouvez charger dans le véhicule
  • la catégorie de péage dépend majoritairement de la hauteur totale du camion : 3m en catégorie 3. Plus la catégorie est élevée, plus vous augmentez les frais de péage associés.

Choisir la taille de votre utilitaire en calculant le volume à déménager

Maintenant que vous êtes incollable sur les différents types d’utilitaires disponibles à la location (lien), il s’agit pour vous de déterminer celui qui colle le mieux à votre propre déménagement. Pour cela, la solution la plus efficace est de mesurer approximativement le volume que vous devez déménager, deux méthodes principales :

    1. Diviser par deux la surface de votre logement

C’est la méthode la plus traditionnelle et la plus rapide, même si comme vous pouvez l’imaginer ce n’est pas forcément la plus précise !
C’est donc simple, si vous devez déménager un 40m2, il vous faudra a priori louer un camion de déménagement d’une capacité de 20-22m3 environ.

    1. Utiliser un calculateur de volume

Il existe sur Internet ce que l’on appelle des calculateurs de volume et qui, comme leur nom l’indique, vont vous permettre d’estimer précisément le volume vos meubles et cartons. Comment ça fonctionne ?
Vous renseignez le type et le nombre de meubles que vous avez, pièce par pièce. Par exemple :

      • chambre = 1 lit 2 places, 2 tables de chevet, 1 armoire, 1 commode etc.
      • salon = 1 canapé 3 places, 1 meuble TV, 1 table basse, 1 piano etc.

Et vous obtenez une estimation personnalisée !

 

    1. … toujours prévoir plus large

Règle de base pour ne pas jouer à Tetris le jour J : prévoyez plus large !
Si vous estimez à 10m3 le volume que vous devez déménagez, n’hésitez pas à prendre un 12m3 car nous avons naturellement tendance à sous-estimer le volume réel.

Bien comparer les offres de location de camion déménagement

Ça y est, vous savez désormais vers quelle catégorie d’utilitaire vous diriger. Vous êtes bientôt prêt à passer à la réservation, mais comment faire le tri face à tous les loueurs d’utilitaires ? Voici quelques critères à prendre en compte :

    1. Louer son camion de déménagement en aller simple ou en aller retour ?

C’est l’un des premiers critères sur lesquels vous devrez vous pencher. Avec la première option, vous pouvez prendre le camion dans une ville et le rendre dans une autre, c’est l’idéal lorsque vous changez de région (pour un déménagement de Lyon à Paris par exemple). Avec la seconde option, vous êtes tenu de rendre le véhicule dans la même agence que celle de départ.

    1. Le kilométrage inclus

Chez la plupart des loueurs, le tarif indiqué comprend le kilométrage nécessaire pour effectuer le trajet. Pensez à regarder le nombre de kilomètres autorisés, mais surtout le prix du kilomètre supplémentaire, car en cas de détour, vous pourriez avoir des mauvaises surprises !

    1. La durée de location

Il existe plusieurs formules, comme la tarification à l’heure (idéale pour une course rapide avec peu d’affaires à déménager), à la demi-journée ou à la journée.

    1. L’assurance comprise dans votre contrat de location

Les loueurs d’utilitaires doivent impérativement souscrire à une assurance pour le véhicule, qui couvre au moins la responsabilité civile. Certains loueurs couvrent également le vol, et les éventuels dommages causés au véhicule.
Soyez très attentif au montant de la franchise. C’est le montant maximum que vous aurez à payer pour les dommages sur le véhicule dont vous êtes à l’origine. Donc, plus le montant de la franchise est bas, mieux c’est !
Regardez également ce qui est exclu de la garantie, et les assurances complémentaires proposées par les loueurs.

    1. Les conditions générales de la location

Il s’agit par exemple de l’âge minimum du conducteur, de l’ancienneté du permis de conduire ou encore du nombre de conducteurs autorisés.

BON PLAN : vous connaissez la location de camion déménagement à 1 euro ? Grâce à LuckyLoc, louez un utilitaire en aller simple pour 1 euro en rapatriant le véhicule d’un loueur professionnel.


1 commentaire

Fred · 19 mai 2015 à 12 h 59 min

Personnellement je préfére laisser ca à des pros comme http://www.macatrans-demenagement.be/ car j’ai voulu pour mon premier déménagement le faire en me débrouillant seule avec un camion n’étant pas du tout quelqu’un d’organiser j’avais louer un camion que je n’avais pas pu conduire après j’ai changé mais le camion était trop petit enfin bref faite bien attention au choix de votre camion 😉

Laisser un commentaire