« Quand est-ce qu’on arrive ? » La question est lâchée, et s’il vous reste encore plusieurs heures de route, voilà comment gérer la situation.

Pour petits et grands, la route des vacances est souvent synonyme d’ennui. Lorsqu’en plus les fortes chaleurs s’invitent sous l’habitacle non climatisé, et que vous faites du sur-place sur l’autoroute, c’est cauchemar assuré. Allons, gardez votre sourire, c’est les vacances ! Voici quelques astuces pour occuper ses enfants en voiture.

Les basiques : ce que vous devez absolument maitriser pour un trajet tranquille

expliquer : la première clé, c’est anticiper. Prenez quelques minutes pour expliquer à vos chérubins que le trajet vers les châteaux de sable ou les pistes de ski sera un peu long, qu’il faudra être patients et rester sages pour ne pas gêner le conducteur.

– le doudou : il est le compagnon le plus fidèle de votre enfant et celui qui accompagne ses dodos, veillez donc à ne pas enfermer Doudou dans la valise ! Doudou sera votre meilleur allié pendant le trajet 😉

les pauses : sans enfant, elles sont déjà fortement conseillées alors avec des enfants vous ne pouvez faire l’impasse dessus. Une pause au moins toutes les deux heures, cela permettra à vos enfants de se dégourdir les jambes, de retrouver un peu la fraicheur de la station service et pourquoi pas de siroter un jus de fruits frais ou une bonne glace s’il fait chaud !

– les lecteurs mp3 : on le sait bien, la musique adoucit les moeurs. Elle peut aussi calmer vos enfants alors qu’ils s’apprêtaient à se plaindre de la longueur du trajet ! Le lecteur mp3 permet à chacun d’écouter sa musique dans son coin, sans pour autant imposer ses goûts aux autres. Vous pouvez charger des comptines et chansons pour enfants sur l’appareil, avec un peu de chance, cela endormira peut-être vos petits 🙂

– les encas : lorsque l’on s’ennuie, rien de pire qu’un ventre vide qui crie famine. Prévoyez donc de quoi caler vos petits bouts, et soyons honnêtes, ils apprécieront sûrement davantage les gâteaux en formes rigolotes qu’une pomme (bien qu’il soit important qu’ils mangent équilibré !). Prévoyez donc un petit panier avec quelques provisions que vos enfants apprécient, voire même qu’ils auront au préalable choisies avec vous dans les rayons du supermarché.

Les avancés : peu de préparation, beaucoup d’improvisation

Si vous arrivez vite à cours d’imagination lorsqu’il s’agit de trouver de quoi distraire vos bambins, voici quelques idées de jeux pour passer le temps :

– le karaoké improvisé – il y a des artistes que vous écoutez très souvent à la maison ? Pourquoi ne pas mettre une musique que toute la famille connaît (et apprécie, c’est toujours mieux), et improviser un karaoké ? Bonne ambiance garantie ! La route des vacances est toujours plus chouette avec une bonne musique.

– le jeu des plaques d’immatriculation – un grand classique qui fonctionne toujours, et qui a en plus le mérite de faire travailler leurs cours de géographie à vos enfants. C’est simple : prenez les plaques d’immatriculation des autres voitures et devinez les départements correspondant ! Le premier qui trouve marque un point, et deux points pour celui qui trouve la région à laquelle il appartient 🙂

– le jeu Pyramide – vous avez connu ce célèbre jeu télévisé mené par Patrice Laffont et Pépita ? Vos enfants probablement pas, mais les règles sont simples : vous choisissez un mot et déterminez le nombre d’indices que vous accordez à votre partenaire pour qu’il devine le mot caché. Par exemple : « en 3 indices » – bonbon, mou, grillé (réponse = marshmallow), ou « en 2 indices » – Portugal, capitale (réponse = Lisbonne). Plus votre enfant utilise d’indices pour deviner le mot, moins il gagne de points !

– le jeu « Dans ma valise », c’est un peu comme le téléphone arabe, mais à voix haute. La première personne commence ainsi « Dans ma valise, j’ai mis un sac de plage » et au fur et à mesure, chacun rajoute un mot à la phrase. Par exemple le deuxième dit « Dans ma valise, j’ai mis un sac de plage, un maillot de bain.. ». Le but est bien sûr de faire la phrase la plus longue possible, et celui ou celle qui oublie un mot a perdu !

Le must : avec ça, c’est sûr, vous aurez la paix !

– le blind test – si vos enfants sont un peu plus grands, un blind test ravira les ados. Préparez une liste de quelques titres et faites deviner le titre et/ou le nom de l’artiste, le premier qui devine marque un point !

– la tablette multimédias – avec des jeux, applications éducatives et dessins animés chargés dessus. Là, c’est sûr, vous n’entendrez pas vos enfants pendant un certain moment ! Attention cependant à prendre le chargeur de la batterie… sinon gare à la crise 🙂

Dernier conseil : attention aux activités qui peuvent leur donner le mal des transports ! S’ils sont sensibles, évitez les mots-croisés, la lecture et toute autre activité du genre.
Et bien sûr, pas d’activités qui pourraient divertir le conducteur, qui lui, même s’il s’ennuie doit rester concentré sur la route 😉


0 commentaire

Laisser un commentaire