Départs en vacances : gérer les fortes chaleurs en voiture
Les bons gestes pour éviter les grosses chaleurs en voiture

Alors que la carte météo affiche complet sur les petits soleils, vous avez soudainement des envies de bords de mer, alors ni une ni deux vous sautez dans votre voiture ou vous en louez une.

Oui mais attention, car fortes chaleurs et voiture ne font pas toujours bon ménage.
Voici quelques conseils pour ne pas finir asséché.

Protégez-vous des effets de la chaleur

  • Buvez de l’eau régulièrement. Si ce conseil s’applique en priorité aux nourrissons, enfants en bas-âge et personnes âgées, il ne faut pas oublier de vous hydrater… et de faire boire de l’eau à vos animaux également, car Médor n’est pas non plus un fan de la chaleur.
  • Rafraîchissez votre corps. Vous pouvez par exemple prendre un gant de toilette et l’humidifier avec de l’eau fraîche avant de vous le passer sur le visage, le cou et les bras. Le must : l’utilisation d’un brumisateur.
  • Mettez de la crème solaire. On oublie trop souvent de se tartiner de crème solaire avant de monter en voiture, pourtant les UVA négatifs passent à travers les vitres de la voiture.
  • Faites des pauses régulièrement, et profitez-en pour vous réfugier dans des endroits frais et climatisés comme les boutiques des stations services.

Changez vos habitudes

  • Fuyez le soleil. Choisissez de prendre le volant pendant les périodes les moins ensoleillées : tôt le matin ou tard le soir.
  • Garez-vous à l’ombre. Vous pouvez également utiliser un pare-soleil avec une face en aluminium pour réfléchir la lumière.
  • Choisissez la bonne couleur. Si vous avez la chance d’avoir deux voitures, privilégiez l’utilisation de la plus claire (couleur de la voiture mais également revêtement des sièges intérieurs) et celle qui a la surface vitrée la moins importante (exit le toit panoramique).
  • Désencombrez.Rien de pire qu’un petit habitacle rempli de vos affaires, car l’air ne peut pas circuler librement dans la voiture !
  • Rafraîchissez l’habitacle. Attention toutefois à ne pas utiliser votre climatisation à mauvais escient. La règle d’or : l’écart entre la température extérieure et celle de la voiture ne doit pas excéder 5°C. S’il fait 30 dehors, évitez de mettre la climatisation à une température plus basse que 25°C, ou vous risqueriez le choc thermique ! Il est d’ailleurs conseillé de couper la climatisation 15 minutes avant la fin du trajet pour que la température intérieure rejoigne peu à peu celle de l’extérieur.
    À noter qu’en ville, baisser ses vitres permet de consommer moins de carburant que d’activer la climatisation.

Et faites attention à la surchauffe de votre voiture

  • Vérifiez l’état de vos pneus. Avant de prendre la route, faites un rapide check up de l’usage de vos pneus et vérifiez leur pression.
  • Vérifiez le niveau du liquide de refroidissement. Gare à la panne si vous veniez à être à sec de liquide de refroidissement !
  • Evitez les bouchons. Lorsque les voitures circulent à une trop faible distance les unes des autres comme c’est le cas lors des embouteillages, il est plus difficile pour le moteur de refroidir.

Voilà, vous pouvez rouler en toute sécurité vers la mer. Et n’oubliez pas, ne conduisez que si vous vous sentez de le faire, sinon : faites transporter votre voiture !

Laisser un commentaire