Ces dernières années furent marquées par de nombreuses évolutions dans le domaine des transports, notamment en matière de mobilité collaborative. Les sites Internet et réseaux sociaux constituent un véritable relais pour ces nouveaux modes de déplacement.

Les automobilistes, familiers des contrats de location classique conclus auprès des nombreux loueurs sur ce marché, ont pu bénéficier du développement des sites de comparateurs de prix pour la location de voitures et d’utilitaires. De jeunes entreprises poursuivent aujourd’hui cette dynamique en proposant des services adaptés à un mode de déplacement plus économique et écologique.

Ces entreprises innovantes se basent sur un constat simple : le marché de l’automobile représente aujourd’hui 37 millions de véhicules en France, avec 80% de conducteurs voyageant seuls.

C’est précisément dans cette brèche illustrée par le concept de la consommation collaborative que s’inscrivent ces entreprises. La priorité n’est plus de détenir un bien en pleine propriété, mais davantage de le partager en le mettant au service de tous.

Du covoiturage, à l’auto-partage en passant par la location de voitures entre particuliers jusqu’au rapatriement de véhicules et d’utilitaires, de nombreuses alternatives aux traditionnels déplacements solitaires en voiture, ou en transport en commun sont aujourd’hui proposées. Ces méthodes de déplacement collaboratif, moins chères et plus écologiques connaissent un franc succès.

Les sociétés Blablacar et Vadrouille-Covoiturage, emblématiques du succès du covoiturage en Europe permettent à un particulier de proposer à des internautes de réaliser un trajet en sa compagnie. Le covoiturage permet une mutualisation des frais de péage et d’essence et constitue à cet égard une véritable alternative au train. A l’origine, très prisé pour se rendre sur son lieu de travail entre collègues, le covoiturage séduit aujourd’hui un large panel d’utilisateurs.

Le concept de l’auto-partage réside quant à lui sur une mise à disposition 24h/24 et 7j/7 de voitures disponibles en libre accès dans les grandes métropoles, à l’image d’Autolib’ à Paris. Autolib’ constitue un service de location courte durée de voitures 100% électriques en libre-service et sans retour obligé au point de départ. 46 communes proposent aujourd’hui une Bluecar en libre-service permettant aux automobilistes de circuler dans toute l’île de France de façon simple et écologique. A l’heure où les bons plans s’échangent en masse sur Internet, les sociétés à l’origine de ces nouveaux modes de déplacement bénéficient d’une dynamique visant à limiter au maximum le nombre de véhicules en zone urbaine. L’auto-partage permet donc d’éviter d’importantes dépenses que constituent l’acquisition et l’entretien d’un véhicule.

La location de voitures entre particuliers ? DrivyOuiCar et Buzzcar l’ont fait ! Idéal entre voisins ou en zone urbaine, ce concept permet au propriétaire d’une voiture de la louer. Il permet à un propriétaire de proposer sa voiture à la location lorsqu’il ne l’utilise pas et à un particulier de se déplacer ou de partir en weekend en voiture de location. Ces sociétés proposent à leurs utilisateurs un système gagnant-gagnant. En mettant à disposition son véhicule à la location, le propriétaire rentabilise son véhicule au lieu de le laisser dormir tandis que le loueur bénéficie d’une location de voiture à proximité de chez lui à des tarifs compétitifs.

Le concept de la société Luckyloc s’inscrit également dans cette volonté de se déplacer ou de déménager moins cher. La société Luckyloc s’est lancée il y a six mois sur le marché du rapatriement de véhicules et d’utilitaires. Bon nombre de véhicules doivent être déplacés d’une ville à l’autre pour les besoins des loueurs. Proposant à ses clients des locations à 1 euro, Luckyloc révolutionne ainsi le déplacement ou le déménagement en aller-simple. Ce concept novateur venu de Nouvelle-Zélande a déjà séduit un grand nombre d’utilisateurs et s’inscrit véritablement dans cette quête effrénée de bons plans pour se déplacer ou déménager moins cher.

Le marché de la location de véhicules et d’utilitaires est à n’en point douter, rentré dans une nouvelle ère. Au-delà de services proposant une consommation intelligente des ressources, il convient de se réjouir du désir des utilisateurs d’appartenir à une communauté toujours plus soucieuse de l’environnement.


0 commentaire

Laisser un commentaire