Visiter La Rochelle : le top 5 des incontournables
L'entrée de La Rochelle par le port

Chez LuckyLoc, nous avons la chance d’avoir une équipe qui vient des quatre coins de la France. Aujourd’hui, c’est grâce à Justine, notre ancienne super stagiaire logistique que nous partons visiter La Rochelle !

Faire un tour du monde sous-marin à l’Aquarium de la Rochelle

Depuis sa création en 1960, l’Aquarium de La Rochelle est avant tout une histoire familiale, que les différentes générations ont cherché à faire grandir, jusqu’à être aujourd’hui l’un des plus grands aquariums privés d’Europe.

Situé face au Vieux Port au centre de la ville, l’aquarium est donc très facilement accessible aux visiteurs : c’est une alternative idéale pour visiter la Rochelle lorsque le soleil n’est pas au rendez-vous à l’extérieur.

Pendant 2 heures, vous voyagez au fond des mers et océans du globe : plus de 12 000 animaux marins feront briller les yeux des petits comme des grands… un joli rendez-vous avec la biodiversité de l’Atlantique, de la Méditerranée, et des Tropiques. Poissons, tortues, méduses, hippocampes et même fosse aux requins : une grande diversité d’espèces qui vous en mettront plein la vue.
Au cours de la visite, des explications complètes, pédagogiques sans être trop scolaires, qui permettent d’en apprendre beaucoup sans toutefois s’ennuyer !

Un très bon moment qui a toutefois un prix : 16€ pour les adultes, 12€ pour les enfants. Pensez à vérifier si votre comité d’entreprise propose des entrées à tarif réduit !
Par ailleurs, l’aquarium est une attraction très visitée, si vous le pouvez, évitez les week-ends et vacances scolaires pour pouvoir flâner devant les différentes espèces et ne pas vous sentir pressé par la foule !

Visiter les 3 tours de La Rochelle

Quelle tour privilégier lorsqu’on n’a pas le temps de visiter les trois ?

  • La tour Saint Nicolas a été la première à sortir de terre en 1376 (soit un siècle avant La Lanterne !). À l’époque, elle a notamment servi de logis royal. Depuis sa terrasse on peut apercevoir à l’horizon le fort Boyard et les îles d’Aix, Oléron et Ré.
  • La tour de la Chaîne servait à contrôler l’accès au port des navires grâce à une chaîne reliée à la tour.
  • La tour de la Lanterne est la plus haute des trois tours, elle est le plus vieux phare de toute la côte atlantique ! Elle a rempli plusieurs fonctions au travers de l’histoire : phare, défense, prison… Il est d’ailleurs encore possible de voir sur ses murs les graffitis laissés par les corsaires et prisonniers au 17ème siècle.

Chacune des trois tours est intéressante, il serait donc dommage de ne pas faire les trois, d’autant que cela ne prend que 2 heures au total. Même si pour arriver en haut il vous faudra gravir des escaliers, les étages intermédiaires sont l’occasion de se reposer un peu et surtout de découvrir l’histoire des pièces traversées.

À noter : vous pouvez combiner les billets d’entrée des 3 tours avec celui pour l’aquarium ! En conservant l’entrée de l’un, vous obtenez une réservation pour l’autre (l’ordre des visites n’a pas d’importance, et vous n’êtes pas obligé de faire les visites le même jour).
Sinon, la visite des 3 tours coûte 8€, et 6€50 pour une seule tour. La bonne nouvelle : c’est gratuit pour les moins de 25 ans !

Goûter les spécialités charentaises

Il n’y a pas à proprement parler de plat typiquement rochelais, en revanche la gastronomie charentaise est très riche !
Que devriez-vous absolument manger lors d’une visite à La Rochelle ?

  • le préfou : spécialité vendéenne, le préfou est un pain que l’on laisse peu lever et que l’on garnit d’ail frais et de beurre charentais. Il se déguste tiède et se partage souvent pour l’apéritif. Pour la petite histoire, le préfou tiendrait son nom d’une ancienne habitude des boulangers qui déposaient des morceaux de pâte à pain pour tester la température du four (« pré ») avant d’y enfourner le pain (« fou »).
  • le farci charentais est une terrine à base des légumes verts du jardin : salade, poireaux, épinards, oseille, persil, blettes… Une recette que chaque cuisinière personnalise à sa manière ! Le farci se déguste plutôt froid en entrée, après une bonne part de préfou par exemple 😉
  • la mouclade charentaise est un plat qui, comme son nom l’indique, est à base de moules… mais pas n’importe lesquelles : les moules de bouchot. Quelques échalotes, du beurre, de l’ail, de la crème et surtout du pineau des Charentes !
  • la galette charentaise ou « broyé du poitou » est un dessert, une galette moelleuse sucrée qui était autrefois consommée pour les grandes occasions lors des festivités villageoises. Elle est aromatisée d’une plante, l’Angélique.

Flâner sur le Vieux Port

Fouler les pavés du Vieux Port de la Rochelle est considérée par ses visiteurs comme par ses habitants comme l’activité numéro 1.

Prendre le temps de ralentir et de flâner, le Vieux Port est pittoresque, les générations s’y croisent et la douceur de vie rochelaise s’y ressent. Le samedi matin, c’est le marché qui anime le vieux port !
De nombreux cafés et restaurants vous ouvrent grand leurs terrasses, sur lesquelles il est agréable de se poser pour respirer l’air marin en pleine ville.
En soirée, le quartier du Vieux Port devient piéton, il est agréable d’y regarder la lumière du soleil couchant recouvrir les voiliers.

Lever les yeux et observer les gargouilles

La ville compte pas moins de 200 gargouilles, parmi lesquelles les dessinateurs de Charlie Hebdo Cabu et Wolinski ont d’ailleurs été immortalisésce mois-ci sur la façade de la Tour de La Lanterne.

Les gargouilles sont les parties des gouttières qui ressortent de l’édifice, et qui servent à faciliter l’écoulement des eaux de pluie à une bonne distance des murs. Ces gouttières sont la plupart du temps sculptées dans la pierre et ornées d’une tête d’animal.

Le centre ville de la Rochelle datant de l’époque médiévale, cela explique la présence de gargouilles à foison !

Laisser un commentaire