Bons Plans Fête des Lumières 2015 à Lyon
Chaque année en décembre, la fête des lumières est l'événement phare de Lyon

À l’origine une célébration traditionnelle, devenue un événement majeur attirant des touristes du monde entier, la Fête des Lumières de Lyon aura lieu cette année du 5 au 8 décembre 2015.

Un peu d’histoire…

C’est chaque année un rendez-vous très attendu : le premier week-end de décembre, Lyon se pare de ses plus belles installations lumineuses, symboles d’un hommage ancestral.

Si beaucoup de légendes existent sur le sujet, la véritable histoire de la Fête des Lumières tire ses origines au 19ème siècle. À l’époque, la décision est prise de restaurer le vieux clocher de la petite église qui domine la colline de Fourvière, et de placer sur celui-ci une statue de la Vierge Marie. Son inauguration est prévue pour le 8 septembre 1852, jour de la Nativité de Marie. Finalement, les caprices du ciel viennent perturber les festivités : des torrents d’eau inondent Lyon, la Saône est en crue. La fête est décalée au 8 décembre, fête de l’Immaculée Conception.
Trois mois plus tard, le jour même, le ciel décide à nouveau de gronder, menaçant une nouvelle fois les événements. Alors que les organisateurs veulent annuler, le ciel finit par se dégager en fin de journée. À la tombée de la nuit, les Lyonnais déposent sur le bord de la fenêtre des bougies qui berceront la nuit d’une douce lumière.
Depuis, cette tradition a perduré d’année en année, avant de devenir en 1989 la Fête des Lumières que l’on connaît actuellement, sous l’impulsion de la municipalité soutenue par EDF.

Le programme des festivités

Tous les ans, toutes les professions du spectacle se côtoient pour créer des animations toujours plus mémorables : des architectes, plasticiens, designers, éclairagistes, artistes de rue et beaucoup d’autres.

La Fête des Lumières se déroule sur 4 nuits :
Samedi : 18h à 01h
Dimanche : 17h30 à minuit
Lundi et Mardi 18h à minuit

Si le programme de la 16ème édition n’est pas encore dévoilé, on sait déjà qu’une île végétale sera installée place de la Comédie, que la fontaine des Jacobins sera multicolore ou que la place des Terreaux vous transportera vers un voyage imaginaire.

En attendant que la programmation de cette année soit dévoilée le 5 novembre, vous pouvez regarder le teaser de l’événement et admirer la rétrospective de la Fête des Lumières 2014. Pour vous guider dans la ville, une application smartphone sera même lancée fin novembre.

Se rendre à Lyon pendant la Fête des Lumières

Nous aussi, nous aimons l’improvisation… mais attention, pour avoir une chance de profiter de la Fête des Lumières, il vaut mieux éviter de s’y prendre à la dernière minute, au risque d’exploser votre budget de décembre avant Noël (fausse bonne idée), ou de devoir passer la nuit entière dehors (fausse bonne idée également).

Parmi les bons plans pour aller à la Fête des Lumières, plusieurs moyens de transport économiques :

  • Prendre le bus : depuis la libéralisation du transport par autocar en France au mois d’août, de nouvelles sociétés fleurissent, avec de nouvelles destinations pour des prix dérisoires. Ouibus, Eurolines, Flixbus, Starshipper propose ainsi des liaisons Paris-Lyon à partir d’une vingtaine d’euros. Les inconvénients : il faut réserver à l’avance, sous peine de voir les tarifs augmenter rapidement, et il faut se soumettre aux horaires de trajet imposés.
  • Faire du covoiturage : un autre moyen de se rendre à Lyon pour pas cher, est de partager votre trajet en voiture avec d’autres personnes. Pour trouver facilement un trajet, plusieurs options : rechercher votre trajet sur Blablacar, ou sur un site dédié au covoiturage à Lyon ou encore sur un groupe Facebook dédié au covoiturage dans cette région. Comptez environ 25-30€ pour un trajet Paris-Lyon. Les inconvénients : être réactif dès qu’un trajet apparait, car ils seront probablement pris d’assaut sur cette période, et trouver le covoiturage qui propose les points de rendez-vous qui vous correspondent, au départ comme à l’arrivée.
  • Louer une voiture pour 1 euro symbolique : les professionnels de l’automobile ont besoin de faire déplacer leurs véhicules entre leurs agences, d’une ville à une autre. LuckyLoc propose aux particuliers de louer ces voitures pour 1€ symbolique. Regardez, il y aura peut-être des voitures à rapatrier vers Lyon sur ces dates ! En plus, vous pouvez faire du covoiturage pour partager les frais de carburant et de péages.

Se loger à Lyon

Votre premier réflexe sera de regarder les prix des hôtels dans le centre de Lyon : fausse bonne idée.

Un célèbre site de réservation d’hôtels indique déjà actuellement que « 96% des établissements sont déjà réservés », une autre célèbre plateforme de location d’hébergements entre particuliers nous dit qu’il « ne reste que 12% des logements disponibles à ces dates ».

Il va falloir réfléchir à un plan B ! Pourquoi ne pas regarder du côté de l’économie collaborative ?

Nightswapping par exemple, vous propose de voyager chez l’habitant en faisant du troc de nuits. Du coup, vous ne payez rien ! Par contre, il faut que vous soyez prêt à accueillir des voyageurs dans votre chez vous pour gagner « un capital nuits », une sorte de cagnotte de nuits que vous pouvez « dépenser » en voyageant. Si vous ne voulez pas héberger, vous pouvez aussi verser de l’argent à Nightswapping – en moyenne, moins de 30€ pour une nuit.
Dans le même genre, Sweek propose également de l’échange de logement : vous consultez les « wishes » des autres membres de la communauté : peut-être que quelqu’un souhaiterait échanger son appartement de Lyon contre le votre ?
Et sinon, il vous reste toujours le bon vieux canapé d’un inconnu sympathique, que vous pouvez solliciter sur Couchsurfing ! En plus, vous risqueriez de tomber sur un local qui vous donnera tous les bons tuyaux pour voir les incontournables de Lyon 😉

Bien s’équiper pour affronter la foule

Des millions de touristes veulent profiter des quelques 75 installations éphémères, si vous êtes agoraphobe, ou que vous n’aimez tout simplement pas jouer des coudes pour admirer une oeuvre artistique, plusieurs bons plans :

  • Si vous le pouvez, évitez le week-end, cette année la Fête des Lumières a également lieu un lundi et un mardi : si vous n’avez pas déjà épuisé votre réserve de RTT, cela peut être une bonne option pour éviter la foule
  • Préférez les installations excentrées : lors d’une Fête des Lumières, les incontournables tels que la place des Terreaux ou la place Bellecour accueillent environ 800 000 visiteurs en 4 jours
  • Equipez-vous : une tenue chaude et confortable (Mesdames, rangez les talons, vous allez piétiner !), un plan des installations et votre pass de transport en commun « TCL en fête », une carte qui vous coûte 2,80€ par soirée et qui vous donne un accès illimité aux infrastructures de transport (bus, tram, métro) de 16h jusqu’à la fin du service

Précision utile : oubliez l’usage de la voiture dans le centre-ville de Lyon pendant cette période !

Laisser un commentaire