12 conseils pour conduire un utilitaire en toute sécurité
Conduire un utilitaire pour son déménagement nécessite quelques précautions

Conduire un utilitaire est souvent une source de stress. Pour prendre la route en toute tranquillité, voici quelques tuyaux !

Les premières vérifications et les premiers réglages du camion

Avant toute chose, profitez de l’état des lieux pour faire un tour du véhicule en présence du personnel de l’agence de location. N’hésitez pas à poser des questions sur l’utilitaire, ses spécificités ou tout autre point qui susciterait votre interrogation.

  • Un gilet de sécurité fluorescent (norme CE) et un triangle de présignalisation (norme E27R) pour vous protéger au mieux en cas d’arrêt sur la chaussée et n’oubliez pas de respecter les règles de sécurité
  • Une roue de secours en bon état, un cric et une manivelle pour vous permettre de changer la roue en cas de crevaison. À noter que lorsque le véhicule utilitaire est chargé, il est préférable d’avoir un cric plutôt puissant !
  • Un disque de stationnement pour pouvoir vous garer temporairement sur les zones bleues
  • Réglez votre siège ainsi que les rétroviseurs extérieurs (la plupart des camions de déménagement n’ont pas de rétroviseur central)
  • Vérifiez l’état des pneus à l’avant comme à l’arrière (usure, pression)
  • Vérifiez l’état des phares, feux de stop et clignotants (voire des répétiteurs)
  • Pensez aussi à vérifier le fonctionnement du GPS si vous avez pris cette option supplémentaire dans l’agence de location

Au volant d’un utilitaire, adaptez vos habitudes de conduite

Qui dit conduite d’un camion de déménagement, dit adaptabilité. Il va sans dire que vous ne conduirez pas de la même manière un 20m3 que votre petite citadine habituelle. Voici donc quelques pistes pour conduire votre utilitaire de la manière la plus sécuritaire qui soit :

  • Ayez bien en tête les dimensions réelles du véhicule, en particulier en ce qui concerne sa hauteur car les parties hautes de l’utilitaire ne sont pas prises en charge par les assurances. Méfiez-vous particulièrement des parkings et des ponts !
  • Ra-len-ti-ssez ! Et oui, comme vous vous en doutez, un camion ne se manœuvre pas aussi facilement qu’une voiture… Vous pouvez réduire d’environ 20kms/h la vitesse maximale autorisée.
  • Gardez vos distances, et anticipez les freinages. Cela vous évitera de rentrer malencontreusement dans la voiture de devant, et de secouer vos meubles en cas de freinage trop brutal !
  • Si vous êtes amené à dépasser un autre véhicule, faites attention à la largeur de votre camion, et à l’angle mort qui est différent de celui d’une voiture
  • N’hésitez pas à demander de l’aide à votre copilote si vous avez la chance d’en avoir un, notamment en cas de marche arrière ou de manœuvre « risquée ».

Vous voilà briefés sur la conduite d’un utilitaire, alors n’angoissez pas trop, tout va bien se passer !
Et bien sûr, toutes les règles de la sécurité routière s’appliquent également pour les camions de déménagement : faites des pauses régulières, reposez-vous, oubliez l’alcool et le téléphone au volant 😉

Laisser un commentaire